Spa 400 : Resultat

Posté le avr 9 2018 - 6:23 par bdir@skynet.be

van der Straten-de Latre du Bosqueau-Close (D3), Sluys-Grouwels-Lanting (D4),  Semoulin-Semoulin-Heyninck (D2) et Neutelers-Beeckman-Denis (D1)  inaugurent la saison

28661265_2126642604225784_3104422458636724465_n

Une course riche en rebondissements, un public familial à souhait venu goûter aux animations sur le toit du ‘Pit Building F1’ ainsi qu’au Trophée des Petits Patelins de caisses à savon, une météo printanière, la deuxième édition des Spa 400 valait assurément le déplacement ce dimanche à Francorchamps. Et c’est par une douche au champagne que tout s’est terminé sur le podium…

Comme on pouvait s’y attendre, les bolides des Divisions 3 et 4 ont cadenassé le haut du classement 400 minutes durant. Et si on attendait une impressionnante remontée de la Porsche 991 GT3 Cup #186 des vainqueurs de l’an dernier Meulders-De Wilde-Renmans, c’était sans compter sur un bris de courroie d’alternateur qui coûtait très cher à la belle allemande, renvoyée au 8ème rang final. Tout profit pour la RXC Domec #007 de Bourdouch-Daniels-Engelen qui allait surprendre tout son monde en dominant la première partie de la course, preuve que le changement de mécanique opéré durant l’hiver, synonyme de moins de vibrations et donc gage d’une plus grande fiabilité, a été salutaire. C’est finalement un contact avec un autre bolide de pointe qui obligeait le petit proto à séjourner plus longtemps que prévu au box, de quoi le laisser au 3ème rang final.

La spectaculaire BMW M3 #108 de Sluys-Grouwels-Lanting ayant perdu trop de temps lors d’un premier ravitaillement en carburant, avant d’hériter d’un Stop & Go d’une minute, la MARC Focus V8 VDS Racing Adventures #58 de Raphaël van der Straten, Thierry de Latre du Bosqueau et José Close se retrouvait aux commandes après deux heures de course, leadership qu’elle allait parfaitement gérer par la suite, José Close parachevant le travail de ses deux équipiers en croisant le drapeau à damier en vainqueur du général et de la Division 3. Un résultat loin d’être acquis à l’avance pour le bolide de construction australienne, vu le niveau de la concurrence.

Dans cette même Division 3, les Spa 400 ont été marqués par les grands débuts de la superbe Renault Mégane Trophy ex-Delahaye Racing de Divoy-Asnong-Frère, qui allait tenir son rang dans le top 5 absolu avant un léger contact contre le mur de pneus du ‘Speaker Corner’. Pas de quoi menacer sa médaille d’argent en D3 néanmoins. Débuts réussis donc…

N’ayant pu vaincre au classement général, Sluys-Grouwels-Lanting se consolaient avec la victoire en Division 4 devant la RXC Domec de Bourdouch-Daniels-Engelen et la Porsche de Meulders-De Wilde-Renmans.

Les lionnes rugissent

Intense, la lutte pour la gagne l’a assurément été en Division 2 ! Dès le départ, Jérôme Heinen compromettait les chances de la Peugeot RCZ Cup #188 en touchant la Seat Leon Supercopa #35 de Greg Vannetelbosch à la Source. Le début des soucis pour la lionne, qui renonçait plus tard, pompe à essence hors d’usage. Les nouvelles Peugeot 308 Racing Cup de Semoulin-Semoulin-Heyninck (Semspeed #226) et De Robiano-Dupont (DRM Motorsport #2) se retrouvaient rapidement aux avant-postes, s’échangeant le leadership avant que Benoît et François Semoulin, accompagnés de Geoffrey Heyninck, ne fassent le break, couronnant leur retour en Hundred Series by BGDC par une victoire ! DRM Motorsport signait néanmoins un premier résultat de choix avec la 308 Racing Cup, devançant la Peugeot RCZ Cup #288 de Hortulanus-Dussoul-Burton, la Seat Leon Supercopa #35 de Bailly-Vannetelbosch-Kirten et la BMW Compact M3 #444 de Verbeke-Smets.

Enfin, en Division 1, la victoire n’a jamais cessé d’osciller entre un bolide de la Classe B (2 litres) et un de la Classe D (2,5 litres). De ce suspense total, c’est la Porsche Boxster #24 de Neutelers-Beeckman-Denis qui a émergé pour devancer d’une minute la Renault Clio Cup III #28 de Simon-Zahnen-Charlier. Une bien belle récompense pour l’équipe Heritage Events Cars, qui devançait dans la Classe D les BMW 325i Clubsport de Denys-Eyckmans (#66) et Hessels-Dewulf-Cascatau (#42). Quant à Laurent Simon, Pierre Zahnen et l’Amazone du BGDC Angélique Charlier, ils décrochaient l’or en Classe B, devançant les autres Clio Cup de Duthoit-Santini-Franken-Vernaillen (#510) et Massin-Branne-Boeykens (#110), qui avaient pris le début de course à leur compte.

Dans le duel opposant les Honda Civic en Classe A (1600cc), Christian Deridder et Marco Van Belle (#5) avaient le dernier mot face à Jef Van Mechelen, Pierre Habran et Martin Businaro (#48). Mais ce n’est que partie remise…

Après cette excitante entrée en matière de très longue durée, la Hundred Series by BGDC 2018 va mettre le cap sur la Bourgogne, pour les Dijon 300 les 28 et 29 avril.

www.spa400.be / spa400@spa400.be / Facebook groups/bgdc

 

 

 

 

Samedi 15 décembre 2018
kart-life news
Au sujet de l'auteur

Laisser un commentaire

Current day month ye@r *